L’Externat 2018 

 

Les Territoires a lancé la seconde édition de son programme de mentorat.

Artistes : Clara Couzino, Naakita Feldman-Kiss, Katerina Pansera, Julie Roch-Cuerrier, Luisina Sosa Rey, Eve Roy

Mentors : Jeanie Riddle (artiste), Sylvain Bouthillette (artiste) et Kimura Byol-Nathalie Lemoine (artiste et commissaire)

 De gauche à droite : Katerina Pansera, Luisina Sosa Rey, Naakita Feldman-Kiss, Eve Roy, Julie Roch-Cuerrier, Clara Couzino

De gauche à droite : Katerina Pansera, Luisina Sosa Rey, Naakita Feldman-Kiss, Eve Roy, Julie Roch-Cuerrier, Clara Couzino

À propos de L’Externat >

L'édition 2018 de L’Externat sera chapeautée par les artistes Jeanie Riddle, Sylvain Bouthillette ainsi que l'artiste et commissaire Kimura Byol-Nathalie Lemoine. Ces mentors partageront leur savoir-faire et accompagneront les artistes dans le développement d’un projet à travers des rencontres ponctuelles. Le programme d’activités se déroulera de la fin septembre 2018 à mars 2019, au rythme d’une rencontre (4 heures) hebdomadaire.

À propos des mentors >

Jeanie Riddle est une artiste dont l'oeuvre interroge la domesticité et la re-situation du quotidien et de la temporalité. Elle vit et travaille à Montréal où elle a obtenu sa maîtrise (MFA) à l'université Concordia (2005). Elle a été la directrice fondatrice de la Parisian Laundry, assistant les artistes émergeants à lancer leur carrière (2005-2016). Elle a exposé à travers le Canada ainsi qu’à New York et Berlin. Elle est récipiendaire de plusieurs bourses du Conseil des arts du Canada et du Québec, incluant une résidence à Paris. Ses oeuvres font partie des collections de la Banque Royale du Canada et T.D. Bank, the Canadian Art Foundation et la Ville de Montréal. Elle est représentée par la Galerie Antoine Ertaskiran.

Kimura Byol- Nathalie Lemoine est un.e artiste féministe, conceptuel.le et multimédia dont les thèmes privilégiés sont les identités (la diaspora, l’ethnicité, le colorisme, le post-colonialisme, l’immigration, les genres) et qui l’exprime par la calligraphie, la peinture, les images manipulées, la poésie, la vidéo et la photographie. Son travail a été exposé et publié internationalement. En tant que commissaire, Kimura développe des projets donnant voix et visibilité aux minorités et poursuit son travail de militant.e en documentant les archives de l’histoire de l'adoption (à l’étranger) dans les médias et les arts sur le site web ACA (les archives culturelles des adopté.e.s).                                       

Sylvain Bouthillette est un artiste multidisciplinaire. Sa pratique oscille entre la musique, la danse, l’installation, la peinture et la photographie. À travers son oeuvre étant autant une recherche mystique qu’une poursuite esthétique, l'artiste tente de réconcilier des valeurs spirituelles avec l'intellectualisme du discours critique. Sylvain Bouthillette a été représenté par la Clint Roenisch Gallery de Toronto et la Galerie Trois-Points à Montréal.

 

À propos des mentorées >

Clara Couzino est une artiste multidisciplinaire qui fait appel à la sculpture, la photographie, l’installation et la performance. Son travail porte sur l’environnement domestique et la charge symbolique des objets qui le compose. Elle a obtenu son baccalauréat en arts visuels avec une spécialisation en sculpture de l’Université Concordia en 2018. La même année, elle remporte le prix national du concours BMO 1st Art ! Son travail a été présenté à la galerie Justina M. Barnicke (Toronto), à la galerie Art Mûr et à la galerie FOFA (Montréal), ainsi que dans plusieurs expositions collectives. Clara Couzino est originaire de la ville de Québec; elle vit et travaille à Montréal.

naakita feldman-kiss est une artiste aux origines diverses. Ses recherches portent sur la mémoire intergénérationnelle, les identités liminales et les utilisations contemporaines de la tradition orale. Les explorations esthétiques de feldman-kiss se traduisent par la multidisciplinarité et plus particulièrement, par des travaux artistiques d'ordre textuel, performatif, technologique et social. Sa pratique se fonde sur les échanges équitables et éthiques ainsi que sur les processus collaboratifs. Les œuvres de l'artiste se développent à la fois de manière locale et au sein de communautés Internet, soit Craigslist, Reddit et Facebook. Son travail a été présenté au MoMA PS1 de New York (2012) ; Eastern Bloc de Montréal, QC (2015); Unnoticed Festival, Nimègue, NL (2016); Galerie B-312, Montréal, QC (2016), Knot, Project Space, Ottawa, ON (2018). feldman-kiss a publié des textes critiques dans différents magazines tels que KAPSULA (2015) et Queer Codes (2016), parmi d'autres, en ligne et imprimés. En 2016, elle a terminé son B.F.A. à l'Université Concordia en Intermedia où elle a obtenu son diplôme avec distinction. Elle travaille actuellement en alternance entre Montréal, Ottawa et Toronto.

Julie Roch-Cuerrier est une artiste en arts visuels dont le travail mêle la sculpture, la photographie, la vidéo et l’installation, et allie sa formation en arts imprimés à ses intérêts pour les processus de transformation, de déconstruction et de narration. Centrée sur les notions de lieu, de matière et de matérialité, sa pratique prend la forme d’un ensemble d’expérimentations dans lesquelles vérité et fiction sont intentionnellement confondus, dans une tentative d’atteindre une réalité externe. Son travail a été présenté dans de nombreuses expositions individuelles et collectives au Canada et à l’international, notamment à Montréal (Galerie Division, Galerie AVE), à Londres (Whitechapel Gallery, CGP London) et à Mexico (Biquini Wax, Llorar). Elle a exposé ses œuvres lors de la triennale du London Open et dans l’International Print Biennale de Newcastle-upon-Tyne. Mise en nomination pour le StartPoint Prize et le Young Masters Art Prize, Roch-Cuerrier a également été sélectionnée pour participer à des résidences d’artiste à l’international telles que SOMA Summer à Mexico et au National Glass Centre à Sunderland. Titulaire d’une maîtrise en arts imprimés du Royal College of Art de Londres et d’un baccalauréat en arts visuels de l'Université Concordia de Montréal, Roch-Cuerrier est membre du centre d’artistes L’Atelier Circulaire. Julie Roch-Cuerrier vit et travaille à Montréal au Canada.

La pratique artistique de Luisina Sosa Rey se distingue essentiellement par son approche intimiste. Entre ses expériences personnelles et son cheminement en tant qu’artiste, la frontière est poreuse. Son travail s’incarne de manière interdisciplinaire mêlant tantôt dessin, tantôt écriture, sculpture, performance ou photographie. Au coeur de ses préoccupations se trouvent la vie intérieure, le processus de deuil et de guérison ainsi que les notions de trauma, de solitude et d’altérité. Sa pratique artistique accorde également une importance grandissante au processus créateur, à l’oeuvre en chantier, et au thème de l’atelier de l’artiste. Elle porte ainsi une attention particulière aux premières étapes de réflexion et de saisissement des idées au moyen de processus d’amarrage tels que le recours à l’inconscient et au jeu. Luisina Sosa Rey a été récipiendaire de bourses du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) et a été subventionnée par le programme Jeunes Volontaires d’Emploi Québec. Elle a également participé au programme de résidence artistique Despina (Brésil, 2017), dont les résultats ont été exposés à Rio de Janeiro et ont fait l’objet d’un texte d’opuscule. Son travail a été mis en nomination au concours canadien BMO 1st Art! (2015). Luisina Sosa Rey est titulaire d’un baccalauréat en Studio Arts de l’Université Concordia avec une majeure en peinture et dessin. D’origine argentine, elle vit et travaille à Montréal.

Pour rester informé.e, suivez le lien vers l’infolettre en bas de cette page >


Nous remercions chaleureusement nos partenaires pour la prochaine édition de L'Externat :

Logo Caisse Couleur Desjardins proche.jpg
 
CCFA_RGB_colour_f.jpg
 

Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien. L’an dernier, le Conseil a investi 153 millions de dollars pour mettre de l’art dans la vie des Canadiennes et des Canadiens de tout le pays.